Observatoire sur la coopération internationale
Accueil > Publications > Ressources thématiques > Aide publique au développement par pays > Le codéveloppement entre la France et l’Afrique par Aïssata Athie

Le codéveloppement entre la France et l’Afrique par Aïssata Athie

Dans l’objectif de faire face à l’arrivée massive de migrants en provenance de l’Afrique, les autorités françaises ont mis en place le concept de codéveloppement. L’objectif de ce concept était initialement d’assurer le développement des pays d’Afrique en y associant les migrants vivant en France. Cependant, au fil du temps ce concept va servir aux autorités françaises d’instrument de contrôle des flux migratoires et de moyen d’imposer des politiques migratoires de plus en plus restrictives. Cette alternative à l’aide au développement traditionnelle va ainsi se révéler être un échec.

Actuellement étudiante en deuxième année à la maîtrise en droit international et politique internationale à l’UQAM, Aïssata Athie possède également un baccalauréat en droit obtenu en France (LL.B). Ses domaines d’intérêts portent principalement sur le droit international pénal, les droits de l’homme de manière générale, et sur le développement des pays du Sud.

Ce texte est un travail effectué dans le cadre du cours POL-8501. Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cette publication demeurent l’entière responsabilité de l’auteure et ne reflètent pas nécessaire ceux du CIRDIS ou de son comité scientifique.

Le codéveloppement entre la France et l’Afrique_Aïssata Athie (PDF - 528 ko)

Flèche Haut