Observatoire sur la coopération internationale
Accueil > Publications > Ressources thématiques > Aide publique au développement par pays > Fiche technique de l’aide au développement : portrait du Japon

Fiche technique de l’aide au développement : portrait du Japon

Par Marie-Hélène Pozzar

Le Japon est l’un des plus importants donneurs parmi les membres du Comité d’Aide au Développement de l’OCDE : de 1991 à 2001, il a occupé la première place et depuis 2001, il fluctue entre première et seconde position. Il est le premier donneur en Asie, région désormais incontournable dans les rapports mondiaux mais où les inégalités et la pauvreté demeurent très importantes.

Le cas du Japon, seul donateur membre du CAD non-occidental, est intéressant à plusieurs égards. D’une part les particularités de son aide, le « modèle japonais », sont considérées comme l’un des facteurs principaux de la croissance et du développement des nouveaux pays industrialisés d’Asie. D’autre part, l’aide publique au développement revêt une signification particulière pour le Japon, en raison des restrictions imposées par l’article 9 de sa Constitution.

Pour le portrait de ce donateur, nous présenterons d’abord les spécificités de sa politique d’aide, puis nous commenterons les principales statistiques de son APD. Comprendre la politique d’aide actuelle du Japon nécessite la connaissance de certain éléments historiques, c’est pourquoi nous présentons rapidement le "modèle japonais" avant de nous pencher sur la structure de gestion, les principes et les enjeux de l’aide japonaise.

Flèche Haut